Blog Impact RSE

Le point sur la loi AGEC : la loi anti-gaspillage pour l'économie circulaire

Le point sur la loi AGEC : la loi anti-gaspillage pour l'économie circulaire

| 3 mins de lecture

Post Picture

Parlons peu, parlons AGEC ! La loi  anti-gaspillage a pour ambition de transformer notre modèle de production et de consommation linéaire (produit, consommer, jeter) en un modèle circulaire afin de limiter les déchets et préserver les ressources naturelles. Quelles sont les mesures prévues ? Quelles solutions pour lutter contre le gaspillage ? Regardons ça de plus près, SCOP3 fait le point sur la loi AGEC !

  1. Que dit la loi AGEC ? 

  2. Une loi visant à réduire considérablement le gaspillage sous toutes ses formes

    Selon l'agence de la transition écologique (ADEME) , la France a produit 342 millions de tonnes de déchets en 2018, soit 5.1 tonnes par habitant. La loi anti-gaspillage pour l'économie circulaire a pour objectif de diminuer drastiquement ces chiffres en transformant notre système en profondeur. Pour ce faire, le texte de loi, composé de 130 articles, intègre des mesures destinées à réduire les déchets et préserver la biodiversité et le climat. 

La loi fixe des objectifs ambitieux de réduction des déchets, de réemploi et de recyclage. Parmi eux, la réduction de 15% des déchets ménagers par habitant et de 5% des déchets issus d'activités économiques d'ici à 2030. Elle prévoit également la fin de l'utilisation de plastique à usage unique d'ici à 2040. 

  1.  Les cinq axes de la loi anti-gaspillage

  2. Les différentes mesures prévues par la loi  incitent les consommateurs et entreprises à consommer et produire de manière plus éco-responsable, durable et respectueuse de la planète. Elles s'articulent autour de 5 axes principaux : 

  • Sortir du plastique jetable : cette mesure vise à abandonner complètement l'usage du plastique unique. Tubes de dentifrice, bidons de lessive, pots de crèmes à usage unique seront interdits d'ici à 2040 - un profond changement de notre système de consommation.
  • Mieux informer le consommateur : une série d'actions visant à sensibiliser les consommateurs à l'importance de la consommation responsable et à faciliter le tri sélectif. 
  • Lutter contre le gaspillage et pour le réemploi solidaire : la loi interdit la destruction des invendus alimentaires et incite ainsi les industriels à mieux gérer leurs stocks et à généraliser les dons aux associations. Elle encourage également la réutilisation et le réemploi en créant un fonds de financement et en obligeant les acheteurs publics à s'équiper avec des biens réemployés ou reconditionnés. 
  • Agir contre l'obsolescence programmée : la loi décline l'indice de réparabilité  sur d'autres catégories de produits d'électroménagers. Elle encourage la réparation et l'utilisation de pièces-détachées, dans une démarche d'économie circulaire. 
  • Mieux produire : elle incite les industriels à repenser leur processus de fabrication (utilisation modérée des ressources naturelles, fabrication de biens durables...) et étend leur responsabilité dans la gestion de leurs déchets.

Article_2_InfographieLe rôle du réemploi dans la lutte contre le gaspillage

  1. Penser réemploi avant recyclage ! 

Le réemploi, kezako ? Le réemploi fait référence à toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui ne sont pas des déchets sont utilisés de nouveau pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus.

Article_2_2Dans la lutte pour la réduction des déchets, la priorité doit être donnée à la prévention des déchets : ainsi le réemploi doit être privilégié avant le recyclage. C'est d'ailleurs pour encourager le réemploi qu'un fonds de financement destiné aux structures œuvrant sur ce sujet (recycleries, ressourceries...) a été créé dans le cadre de la loi AGEC. 

Un décret incite également les marchés publics à privilégier la filière du réemploi dans les commandes publiques. L'objectif ? Assurer l'exemplarité du secteur en obligeant les acheteurs publics à acquérir entre 20% et 40% de fournitures et équipements issus du réemploi ou fabriqués avec des matières recyclées. 

L'impact environnemental du réemploi 

Acheter des équipements issus du réemploi plutôt que des équipements neufs a un réel impact positif sur l'environnement. S'équiper avec de la seconde main permet d'éviter les émissions de CO2 liées à l'extraction des matières premières et à la production de nouveaux équipements. 

Si le secteur public a effectivement un rôle à jouer, il est également primordial que les entreprises du secteur privé prennent conscience de l'impact positif du réemploi quand on sait que chaque année ce sont 2.4 millions de tonnes d'équipements de bureaux qui sont jetés. 

 SCOP3 : la plateforme digitale qui favorise le réemploi d'équipements professionnels 

SCOP3 est une plateforme digitale qui met en relation les acteurs économiques (entreprises, collectivités, associations) qui ont décidé de ne plus jeter ce qui est encore en état avec ceux qui ont décidé de ne plus acheter neuf. A travers une interface simple et intuitive, ils peuvent acheter, vendre et donner des équipements professionnels de seconde main (mobilier de bureau, outillage, informatique, électroménager).

En savoir plus sur le réemploi

Article_2_1En favorisant le réemploi et en encourageant les entreprises à adopter des modes de consommation plus responsables, l'activité de SCOP3 s'inscrit dans la loi AGEC et participe à la lutte contre le gaspillage.

Le mot de la fin✍️​

"SCOP3 apporte une solution aux dispositions de la loi AGEC. En tant que plateforme du réemploi, SCOP3 réinvente les modes de consommation des professionnels en proposant des équipements de seconde main de qualité et à moindre coût. Nous travaillons pour une économie circulaire qui répond aux enjeux de solidarité et de respect de l’environnement." 

Sophie

Passionnée par le réemploi et l’impact positif.

Découvrir ses articles

Vous souhaitez vendre ou donner des équipements ?

Découvrir le réemploi

Ces articles devraient vous intéresser

Le guide pour choisir votre mobilier de bureau Tout comprendre sur le réemploi solidaire 5 astuces pour organiser efficacement votre bureau au travail 

Contactez-nous

Découvrez comment SCOP3 peut répondre à vos besoins

Vous souhaitez vendre ou donner des équipements professionnels dont vous ne vous servez plus ? Vous souhaitez acheter du matériel d'occasion plutôt que neuf ? Contactez l'équipe SCOP3 ! 

Nous contacter

Découvrez les articles les plus populaires

TOP 5 pour aménager un espace de travail en seconde main
TOP 5 pour aménager un espace de travail en seconde main
| 5 mins de lecture

L'aménagement de l'espace de travail contribue pleinement au bien-être des salariés. Le cadre de travail témoigne en effet de la considération de...

Lire l'article
Et si vous aménagiez vos bureaux avec du mobilier de seconde main ?
Et si vous aménagiez vos bureaux avec du mobilier de seconde main ?
| 4 mins de lecture

Les espaces de travail ne cessent de se réinventer. Le bureau n’est plus qu’un simple lieu de travail. Vecteur de bien-être, il se doit d’être...

Lire l'article
SCOP3 : la naissance d’un projet à impact en faveur du réemploi
SCOP3 : la naissance d’un projet à impact en faveur du réemploi
| 3 mins de lecture

Créée en juin 2021, SCOP3 est une entreprise à mission qui donne une seconde vie aux équipements professionnels dans une démarche de réemploi et...

Lire l'article