Blog Impact RSE

Construire un réseau de partenaires responsables dans une démarche RSE

Construire un réseau de partenaires responsables dans une démarche RSE

| 4 mins de lecture

Post Picture

Une entreprise qui met en place une stratégie RSE s'inscrit dans une politique durable en considérant l'impact de son entreprise, social et environnemental, dans chacune de ses actions. Pour renforcer et pérenniser cette démarche RSE, les entreprises impliquées ont tout intérêt à construire un réseau de partenaires responsables, clients et fournisseurs. Quelles sont les piliers  d'une démarche éco-responsable ? Comment développer son réseau de partenaires responsables ? Sur quels critères ? On vous explique tout !

  1. Comment mettre en place une démarche RSE  au sein de son entreprise ?

Les 3 piliers fondamentaux d'une démarche RSE

La  Responsabilité Sociétale des Entreprises se définie par un engagement des acteurs économiques en faveur du développement durable. D'après la commission européenne, la RSE se traduit par l'intégration volontaire de préoccupations et objectifs sociaux et environnementaux aux activités commerciales des entreprises et à leurs relations avec les parties prenantes. 

La responsabilité sociétale des entreprises repose sur trois piliers : 

  • La responsabilité économique : à travers la qualité de service et le soutien des producteurs et fournisseurs locaux.
  • La responsabilité sociale : en mettant en exergue la diversité et l’égalité des chances, en faisant respecter le droit des travailleurs et en collaborant de manière juste et équitable.
  • La responsabilité environnementale : en réduisant l’empreinte carbone de ses activités, en sensibilisant ses salariés aux enjeux environnementaux et en mettant en place des partenariats avec des acteurs eux-mêmes responsables. 

Article_4_Levier_RSEUn équilibre entre ces 3 piliers est fondamental pour être une entreprise à la fois responsable et durable.

Les différentes étapes pour la mise en œuvre d'une démarche RSE

S'inscrire dans une démarche RSE constitue généralement  un chantier d'envergure pour les entreprises et implique de suivre une certaine méthodologie.

  1. Faire un état des lieux : Pour savoir ce qu’il faut changer en priorité et ce qu’il faut améliorer dans les différents domaines au sein de votre entreprise, il est recommandé de réaliser un audit en interne ou via un cabinet externe. 

  2. Etablir un dialogue et impliquer les parties prenantes : la RSE est une démarche qui se construit de manière collaborative. De ce fait, impliquer vos collaborateurs en leur demandant leur avis est un facteur déterminant :  « qu’attendez-vous de la démarche RSE au sein de l’entreprise ? » est une question large qui inciteront vos collaborateurs à répondre. 

  3. Former les salariés aux enjeux de la RSE :  les salariés ne connaissent pas forcément les tenants et les aboutissants d'une démarche éco-responsable. Afin de renforcer leur implication, il peut être intéressant des les former aux sujets de la RSE. 

  4. Assurer un suivi : bien évidemment, il est important par la suite de mesurer vos actions via des indicateurs économiques et sociaux afin de vérifier qu’elles fonctionnent comme espéré et, le cas échéant, de les adapter. 

  1. Développer un réseau de partenaires responsables

Appliquer la RSE dans sa recherche de partenaires

Les principes de la RSE doivent s'appliquer à l'ensemble de la chaîne de valeur de l'entreprise, y compris dans la sélection des  partenaires commerciaux : fournisseurs, sous-traitants et autres prestataires. De plus en plus d'entreprises sélectionnent ainsi leurs collaborations selon l’engagement RSE de leurs partenaires. L'objectif étant de construire un réseau de partenaires responsables et durables afin de s'inscrire dans une boucle vertueuse. 

Dans cette optique, le choix des fournisseurs est souvent un élément crucial pour les entreprises qui souhaitent adopter une politique d'achats responsables. Cela suppose en effet qu'elles évaluent les fournisseurs afin d’identifier le niveau de leur démarche responsable. Peu à peu, le critère RSE devient central et supplante les autres critères traditionnels.

L'intégration de critères RSE dans le choix des fournisseurs

Si vous souhaitez mettre en place une politique d'achats responsables, il est important d'inclure dans votre cahier des charges plusieurs critères de sélection qui vous permettront de repérer des fournisseurs engagés. En voici quelques-uns : 

  • L’impact environnemental du fournisseur : gestion responsable de ses déchets, intégration de matières premières recyclées, mise en place d'actions pour réduire son empreinte carbone... 
  • Le respect de la réglementation économique et juridique : respect des règles en matière de concurrence... 
  • Le respect et la promotion des droits de l'Homme : outre la simple application des obligations légales, la mise en place d'actions destinées à favoriser le bien-être et la protection des salariés.
  • Les conditions de travail : parité homme/femme, inclusion, diversité, formations... 

Intégrer ces critères dans le cahier des charges vous permettront d'identifier rapidement des entreprises qui partagent les mêmes valeurs que vous, véhiculées par la démarche RSE. 

  1. Nouer des partenariats à impact avec des structures de l'ESS 

Qu'est-ce que l'économie sociale et solidaire ? 

D'après sa définition officielle, le concept d'économie sociale et solidaire (ESS) désigne un ensemble d'entreprises organisées sous forme de coopératives, mutuelles, associations, ou fondations, dont le fonctionnement interne et les activités sont fondés sur un principe de solidarité et d'utilité sociale.

Entre les principes de l’économie sociale et solidaire et la démarche de RSE, il y a un point commun : les enjeux liés au développement durable, humains et environnementaux. D'où la création d'un modèle de coopération à impact entre entreprises engagées dans la RSE et structures de l'ESS. En 2015, ce sont 1.2 million de partenariats qui ont été noués entre des entreprises et des associations, dont 42% dans le cadre de la RSE (source). 

La dimension "gagnant-gagnant" du partenariat entreprises / associations 

 Au-delà de l'impact positif sur l'image, la stratégie entreprises / associations comporte de nombreux avantages pour l'entreprise. En effet, il peut être complexe pour l'entreprise de mettre en œuvre la démarche RSE : thématiques diverses, expertises manquantes... Les associations peuvent ainsi constituer des partenaires pertinents pour concrétiser l'engagement RSE. 

Pour les associations, c'est un moyen d'accéder à de nouvelles ressources, financières ou compétences, et à de nouveaux réseaux  de communication.

La stratégie associations / entreprises est donc gagnante des deux côtés puisqu'elle comporte des avantages à la fois pour  l'entreprise et l'association, et au final pour la société dans son ensemble. 

vardan-papikyan-JzE1dHEaAew-unsplash

SCOP3 développe un réseau de partenaires engagés pour l'économie circulaire

En tant que plateforme digitale dédiée au réemploi d'équipements professionnels, nous œuvrons en faveur d'un monde où les entreprises adoptent des modes de consommation plus responsables et durables, dans une démarche d'économie circulaire. Dans cette optique, nous nous engageons à travailler avec des partenaires partageant les mêmes valeurs. 

Par exemple, nous travaillons régulièrement avec l'éco-entreprise La Feuille d'Erable pour la collecte et la  livraison des équipements réemployés. La Feuille d'Erable est une entreprise d’insertion par l’activité économique, à statut coopératif, qui inscrit ses activités dans une démarche de croissance responsable et contribue à la protection de l'environnement. 

Privilégier des partenaires qui partagent nos valeurs et nouer des relations basées sur la confiance et le dialogue font partie de l'Esprit SCOP3 ! 

Découvrir l'équipe SCOP3

Le mot de la fin✍️

Au-delà d’être une plateforme digitale de réemploi, je me rends compte que SCOP3 a permis de mettre en lien des partenaires engagés socialement et écologiquement ! 

Fabien

Je développe les collaborations avec les associations et les projets solidaires.

Découvrir ses articles

Vous souhaitez vendre ou donner des équipements ?

Découvrir le réemploi

Ces articles devraient vous intéresser

Le guide pour choisir votre mobilier de bureau Tout comprendre sur le réemploi solidaire 5 astuces pour organiser efficacement votre bureau au travail 

Contactez-nous

Découvrez comment SCOP3 peut répondre à vos besoins

Vous souhaitez vendre ou donner des équipements professionnels dont vous ne vous servez plus ? Vous souhaitez acheter du matériel d'occasion plutôt que neuf ? Contactez l'équipe SCOP3 ! 

Nous contacter

Découvrez les articles les plus populaires

TOP 5 pour aménager un espace de travail en seconde main
TOP 5 pour aménager un espace de travail en seconde main
| 5 mins de lecture

L'aménagement de l'espace de travail contribue pleinement au bien-être des salariés. Le cadre de travail témoigne en effet de la considération de...

Lire l'article
Et si vous aménagiez vos bureaux avec du mobilier de seconde main ?
Et si vous aménagiez vos bureaux avec du mobilier de seconde main ?
| 4 mins de lecture

Les espaces de travail ne cessent de se réinventer. Le bureau n’est plus qu’un simple lieu de travail. Vecteur de bien-être, il se doit d’être...

Lire l'article
SCOP3 : la naissance d’un projet à impact en faveur du réemploi
SCOP3 : la naissance d’un projet à impact en faveur du réemploi
| 3 mins de lecture

Créée en juin 2021, SCOP3 est une entreprise à mission qui donne une seconde vie aux équipements professionnels dans une démarche de réemploi et...

Lire l'article